L'eau de mer, source de vie

Au XIX siècle, le biologiste et physiologiste René Quinton a démontré, au travers d’essais cliniques, que l’eau de mer, ramenée à l’isotonie, est identique aux liquides internes de l’humain. Le plasma marin, autrefois connue sous le nom de Plasma de Quinton, était alors déjà administré dans de nombreux dispensaires marins. Le plasma marin a fait l’objet de plusieurs études scientifiques depuis, qui ont démontré les bienfaits de l’eau de mer sur la santé offrant ainsi d’innombrables pouvoirs régénérants sur les cellules. En effet, il contient les minéraux nécessaires au bon fonctionnement des cellules. La biodisponibilité ionique de ces éléments permet de combler toute carence de minéraux et l’assimilation vitaminique.