Lutter contre les moustiques

Lutter naturellement contre les moustiques

L’eau de mer pour restaurer l’équilibre acido-basique

par le CSBS

Zoom sur les piqûres de moustiques

Peau sucrée, peau salée. Nous serions plus ou moins leur repas en fonction de cela. Est-ce une croyance ? Qu’est-ce qui attire en réalité les moustiques davantage sur certains corps que sur d’autres ? Serions-nous devenus leur aliment ?

Pourquoi le moustique nous pique-t-il ?

Il n’y a que la femelle moustique qui pique. Elle recherche notre sang afin de pouvoir nourrir ses œufs qu’elle déposera sur une eau stagnante. Mais qu’est-ce qui les attire tant chez nous, plutôt que chez notre voisin ?

Les chercheurs de l’université de Wageningen (Pays-Bas) ont étudié 48 hommes pour tenter de savoir quelles odeurs et quelles populations bactériennes étaient préférées par les moustiques. Sur ces 48 personnes, neuf d’entre elles ont été particulièrement piqués alors que sept autres ne l’ont pas été. Chez les personnes les plus piquées, une grande quantité de bactéries a été retrouvée : Leptotrichia sp., Delfia sp. et Actinobacteria Gp3 sp., très attractives et émettrices de composés volatils puissants.

Dans quel milieu vivent les bactéries ?

Nous connaissons tous plus ou moins le processus de fabrication du fromage. Le lait frais est ensemencé de bactéries. La présence de bactéries acidifie le milieu et le fait cailler.

Un phénomène quelque peu similaire intervient dans le corps humain. Il y a acidification lorsque sont mis en présence de notre milieu interne soit un plus grand nombre de bactéries que ce qui ne peut y être accueilli en temps normal, soit des bactéries qui lui sont pathogènes.

La microscopie à fond noir démontre que les personnes dont l’équilibre acido basique est bon, ne présentent pas de bactéries dans leur sang ou très peu. Le moustique serait-il le révélateur de notre milieu interne ? Une réflexion sur le sujet peut s’imposer à chacun d’entre nous.

5 conseils pour faire fuir les moustiques cet été

v19jk

3 huiles essentielles répulsives peuvent être utilisées :

Géranium Rosat – Eucalyptus citronné – Lavande Vraie.

Leur odeur déplait aux moustiques mais pas forcément aux humains. Disposez l’une ou l’autre dans des diffuseurs de parfum autour du groupe lors des soirées entre amis.

v19jj

En effet, plus vous serez couvert moins de chances aura le moustique de trouver un lieu propice à vous piquer. Attention toutefois aux vêtements trop fins ! Certains moustiques ont trouvé la parade et passent au travers.

v19jq

Le flux d’air du ventilateur est rafraichissant pour nous durant les soirées et les nuits chaudes et empêchent les moustiques de se diriger convenablement. Moins de chances donc qu’ils se rapprochent de nous.

v19jy

La moustiquaire est un moyen basique de se prémunir des moustiques. Ainsi, même si durant la nuit nous entendons l’affreux bourdonnement du moustique qui rôde, notre cerveau sera paisible en sachant qu’il n’ a aucun moyen de nous atteindre.

v19j9

Mangez beaucoup de fruits et de légumes de saison, ils n’acidifient pas notre organisme. Fuyez les glaces, les sucreries, les sodas, les aliments gras ou transformés qui sont souvent consommés l’été et très acidifiants pour le corps. Faites l’essai quelques jours, vous verrez que les moustiques vous prendront beaucoup moins pour repas.

Buvez de l’eau de mer isotonique car elle contribue à réguler le pH de vos liquides internes. Votre corps ne sera donc plus accueillant pour les mauvaises bactéries ou pour faire proliférer celles qui devraient n’être que minoritaires. Alors, à votre isotonie !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •