En allant en Espagne, l'année dernière en plein été, j'ai été impressionnée par toutes ces centaines de kilos d'oranges qui étaient là au sol en train de pourrir.
Incroyable ! Comme les pommes dans certains coins de notre pays, quoi !

Pourtant, il y en a beaucoup d'entre nous qui seraient enchantés d'en ramasser quelques kilos !

 

 Eh oui, car en France, l'orange est le deuxième fruit le plus consommé après la pomme.

Pourquoi un tel engouement alors qu'il ne s'agit, à la base, pas d'un fruit de notre pays?


 

 

L'orange porte avec elle la réputation d'être riche en vitamine C. Et c'est vrai! Car avec en moyenne 53 mg de vitamine C au 100g, une seule orange permet de couvrir pratiquement les besoins journaliers d'un adulte.


Pour ceux qui ne connaissent pas les vertus de la vitamine C, nous pouvons, en résumer, dire qu'elle possède une action tonifiante en général tout en étant tranquillisante et détoxifiante.

 

 

Que nous apporte de plus l'orange?


Sa pulpe contient des bioflavonoïdes (pigments qui colorent les fruits et légumes). Ces flavonoïdes permettent de renforcer la paroi des vaisseaux capillaires.

Chose étonnante, car ce n'est pas pour cela qu'elle est le plus connu, elle contient 40mg au 100g de Calcium alors que la plupart des fruits ne contiennent qu'aux environs de 10mg par 100g.

Elle contient également du Phosphore, du Potassium, du Fer ainsi que des acides tels que des acides maliques et citriques.


Des acides ! Mais c'est mauvais pour la santé! Cela risque d'acidifier mon sang, non?

Oui et non.


Les acides contenus dans les agrumes sont des acides organiques qui participent à l'assimilation du calcium par exemple et qui sont donc vraiment indispensables. Il n'empêche qu'ils restent des acides et ceux-ci ne sont convenablement gérés par notre organisme que lorsque celui-ci possède suffisamment d'énergie pour comburer. Dans les pays où l'hiver est rude, il parfois difficile pour certains organismes de procéder à cette comburation et cela produit donc une acidification supplémentaire de l'organisme car cet acide n'est pas retraité.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Cela veut-il dire qu'il ne faut pas en manger?

Cela dépendra des personnes. Les personnes qui ont souvent froid et qui peinent à se réchauffer, la consommation de fruits acides ne leur est pas conseillé tant que leurs énergies internes ne seront rééquilibrées.

Si nous ne vivons pas sous des lattitudes qui nous permettent d'avoir chaud, il serait mieux d'attendre l'après-midi pour consommer l'orange car l'organisme aura retrouvé suffisamment d'énergie pour la gestion des acides.

 

Et le jus d'orange ?

Cru -- OUI

Cuit -- NON !

Cuit, la pasteurisation fera ressortir essentiellement les acides de l'orange. L'acidification du sang sera alors immédiate. D'ailleurs, combien d'entre nous, pensant se donner du peps en prenant un bon jus d'oranges, se retrouve pompés, fatigués sitôt celui-ci dans l'estomac?

 

Allez, pour terminer, deux petites devinettes :

Première devinette : Quel pays est le plus gros producteur mondial d'oranges?

Réponse

Deuxième devinette : Quel pays est le plus gros producteur européen d'oranges?

Réponse

Alors si nous mangeons des oranges et si nous avons le choix de la provenance,mangeons plus proche de nous, mangeons européen.

 

Article élaboré par Stéphanie Tisserand
Hygiéniste Naturopathe - Professeur d'éducation de la santé

 

 

 

Encore + d'infos ou de conseils ?

ou

Inscrivez-vous à nos formations

 

Chaque astuce-santé n'est qu'une information naturelle qui ne règle pas le problème de fond. 
Chaque individu est différent. Un conseil personnalisé peut se révéler précieux.  

Les conseils présentés sur ce site ne remplacent en aucun cas la visite chez votre médecin.

 

 

Première réponse : Oui, c'est exact, le Brésil suivi de près par les Etats-Unis.

Deuxième réponse : Il s'agit de l'Espagne.