L'éleuthérocoque, une plante qui nous vient de loin...

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui je vous emmène en Russie.

Et si je vous emmène là-bas, c’est pour vous parler de la plante que l'on appelle "la plante secrète des Russes", l’éleuthérocoque senticosus.

Cette plante fait partie de la famille des éleuthérocoques, une famille botanique qui comprend une trentaine de variétés.

 


 

 

 

  

 

 Un peu d'histoire

On va commencer par parler de ceux qui la connaissaient avant les Russes… les Chinois. Les Chinois connaissent l'éleuthérocoque depuis environ 4 000 ans. Ils attribuent à sa racine le pouvoir d'accroître la longévité, d'améliorer l'appétit et la mémoire et, de manière générale, de contribuer à la santé.
Dans les livres anciens de médecine chinoise, on y trouvait qu’il régulait les 5 viscères, équilibrait l'énergie vitale, renforçant l'esprit, rendant courageux et généreux et résistant aux poisons. Il faisait aussi briller les yeux et augmentait l'intelligence et la compréhension.

 

  


Et les russes alors?

Les Russes, quant à eux, n'ont « découvert » l’éleuthérocoque qu’en 1855 lorsque 2 scientifiques l'ont identifiée pour la première fois au cours d'un voyage dans le nord du pays. Cependant, ils s'y sont vraiment intéressés vers la fin des années 1950 uniquement parce qu’ils cherchaient des produits de remplacement économiques pour le rare et très cher ginseng, victime d’une cueillette excessive. L'éleuthérocoque senticosus est appelé d'ailleurs le ginseng sibérien. Ces scientifiques ont alors fait de nombreuses études cliniques sur cette plante, principalement pour vérifier ses effets adaptogènes.


 

 


Que veut dire 'adaptogène' ?

Une substance adaptogène augmente de manière générale la résistance de l'organisme aux divers stress qui l'atteignent. On peut dire qu’il a une action régulatrice sur l’ensemble de l’organisme sans se préoccuper d’un organe en particulier. Et cela, s’il y en a, avec un minimum d'effets indésirables. C’est pour cela que, pour en revenir à l'éleuthérocoque, il était communément utilisé pour, de manière harmonieuse, agir sur l'adaptation de l'homme à de nombreuses situations et favoriser cette adaptation.


Les cosmonautes russes par exemple s'en servent fréquemment pour s'adapter à l'espace et à l'apesanteur. Il en est de même pour les sportifs russes qui depuis longtemps ont assimilés les fabuleux pouvoirs de l'Eleuthérocoque et qui l'utilisent pour améliorer la résistance et la récupération lors des efforts physiques.

A la fois, une bonne thérapeutique naturelle pour assurer la tonicité masculine, la préparation aux compétitions sportives, aux examens scolaires ou universitaires, l'Eleuthérocoque stimulera le terrain propice à la santé en général.

   

Mais encore ?

L'Eleuthérocoque agira en douceur sur la fatigue physique et même intellectuelle.

Sachez qu'elle est également un puissant stimulant naturel des défenses immunitaires de l'organisme, on l’utilise d’ailleurs pour traiter l’herpès. Cette racine, bien utilisée, agit favorablement sur le système endocrinien, notamment sur l'hypophyse et l'hypothalamus.

 


 

 

 

  

 

 

 

 

Comment l'utiliser ?


La poudre de l'Eleuthérocoque, le plus souvent présentée en gélules, permet de revitaliser les capacités toniques de l'humain. Elle peut même être utilisée dans le cadre d'une convalescence.

J'ai un faible pour l'utilisation des plantes en EPF (Comprenez Extrait de Plante Fraîche). En effet, ce mode de préparation permet de bénéficier du totum de la plante et, si le fabriquant travaille de manière intègre, de pouvoir bénéficier de toutes les vertus réelles de la plante car celle-ci reste vivante n'ayant pas été chauffée au-delà de 50°C.

 

En résumé...

Elle est excellente pour doper votre vitalité ! (Si ce n'est déjà fait, je vous invite à lire l'article La vitalité, qu'est-ce que c'est ?)

L'Eleuthérocoque, en fin de compte, s'avère être un allié de choix puisqu'en phytothérapie,la plante secrète des Russes, se voit utiliser le plus souvent pour stimuler les réactions naturelles de défense, sans se substituer à elles.

 

 

Article élaboré par Stéphanie Tisserand
Hygiéniste Naturopathe - Professeur d'éducation de la santé

 

 

 

Encore + d'infos ou de conseils ?

ou

Inscrivez-vous à nos formations

 

Chaque astuce-santé n'est qu'une information naturelle qui ne règle pas le problème de fond. 
Chaque individu est différent. Un conseil personnalisé peut se révéler précieux.  

Les conseils présentés sur ce site ne remplacent en aucun cas la visite chez votre médecin.